En librairie : Le Chien de Dieu–Carnets (2000-2004)

LE CHIEN DE DIEU–CARNETS…  Dans toutes les bonnes librairies !

Dans ces carnets, nous suivons à la trace un créateur, un écrivain confirmé, dans les occurrences que lui présente son quotidien. Il sait tourner et retourner des incidents qui pourraient sembler banals et en tirer une signification qui transcende le moment et le lieu. Et que dire de ses rencontres littéraires ! Cet écrivain est aussi un grand lecteur, et les mots des autres, et leurs idées, l’enchantent ; il nous les rend, les réexplique avec une facilité pédagogique qui nous rend accessible l’inconnu ou le complexe, familiers des auteurs qui nous apparaissaient lointains. Il sait faire revivre de grands oubliés, poètes, romancier ou philosophes.

Une profonde spiritualité hétérodoxe se dégage de l’ensemble de sa démarche. Ses réflexions sur la politique et sur l’art révèlent une proximité d’Alain Gagnon avec le divin qui l’habite et qui, selon lui, habite tout humain – et toute œuvre humaine qui vaut. Un ouvrage profond, écrit avec simplicité, amitié et humour parfois. Il plaira à tout lecteur qui cherche la vérité sans artifices.

Alain Gagnon :

Auteur prolifique, d’une forte originalité thématique et formelle, Alain Gagnon, ce marginal de nos lettres, a publié, au printemps 2009, son trente-quatrième ouvrage de fiction. À deux reprises, il a remporté le Prix fiction-roman du Salon du Livre du Saguenay–Lac-Saint-Jean, soit en 1996 et en 1998 pour ses ouvrages Sud et Thomas K. Il a également remporté le Prix poésie du même Salon, en 2004, pour son recueil de poèmes Ces oiseaux de mémoire, en 2006, pour L’espace de la musique et, en 2009, pour Les versets du pluriel. En 1985, il avait déjà obtenu le Prix de la BCP pour Le gardien des glaces. Il a été le président fondateur de l’Association professionnelle des écrivains de la Sagamie (APES) et responsable du projet des collectifs Un Lac, un Fjord, 1, 2 et 3. Il déteste la rectitude politique et croit que la seule littérature valable est celle qui bouscule, dérange, modifie les paysages intérieurs – à la fois du créateur et des lecteurs. Entre novembre 2008 et décembre 2009, il a joué le rôle d’éditeur associé et de directeur littéraire aux Éditions de la Grenouille Bleue, une nouvelle maison liée aux Éditions du CRAM, qui se consacre à la littérature québécoise.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :