Le passage, un conte de Christian Merckx…

Le passage…

(Une façon de rendre hommage à Christian.)

chat qui louche, maykan, alain gagnon, francophonie, littérature, Québec

Il était une fois, une bien jolie ruelle, qui passait en longeant les hauts murs des villas cossues de la ville.  C’était un quartier chic, où tout respirait la beauté !

Au bout de cette ruelle s’élevait un joli porche, et derrière celui-ci, un curieux passage…
Il était bien secret, ce passage, derrière une lourde porte en vieux bois, qui datait de plusieurs siècles.

Quand on ne connaissait pas l’endroit, on marchait dans la ruelle, passant sous le porche et s’arrêtant devant cette curieuse fermeture qui semblait cacher un lourd secret.
Personne n’osait l’ouvrir.  Pourtant, de l’autre côté, la ruelle continuait !

Certaines personnes très âgées l’ouvraient, après avoir bien regardé si personne n’était trop près, et y disparaissaient, sans qu’on ne les revoie jamais.

Marcel, un homme de 50 ans, intrigué par ce manège qu’il avait observé plusieurs fois, décida de tenter sa chance.  Il avait tendu l’oreille, après le passage de certains vieux, et n’avait pas entendu de cris ni de plaintes.  Il y avait donc peu de risques.

Il s’approcha doucement, mit la main sur la poignée de la porte et essaya de l’ouvrir.
Celle-ci résista.  Elle n’était pourtant pas fermée à clé, puisqu’une vieille femme courbée l’avait ouverte sans peine…

Il s’arcbouta, força, mais rien n’y fit.  Écœuré, il mit des coups de pied au vieux bois qui était dur comme de l’acier, se fit mal et jura !

C’est à ce moment-là qu’il vit un homme de haute stature, mince, qui se tenait derrière lui et l’observait.

L’homme d’une voix douce lui dit qu’il ne réussirait pas à l’ouvrir, que ce n’était pas le moment…
« Mais moi, si je veux aller voir de l’autre côté, c’est mon droit tout de même !  Il y a plein de gens qui y vont ! »

L’homme calme lui dit encore qu’il n’avait pas l’âge pour passer là et s’en alla, comme il était venu.
Marcel rentra chez lui, intrigué.  Et ce n’est que bien plus tard qu’il comprit que cette porte était le passage vers une autre vie, que ceux qui la franchissaient étaient arrivés au bout de l’actuelle.

Il revint souvent aux abords du passage secret, observant les gens qui allaient passer de l’autre côté, leur parlant un moment, parce que c’était leur dernière conversation…
Il attendait le jour où il la passerait à son tour, n’ayant plus peur de cela !

chat qui louche, maykan, alain gagnon, francophonie, littérature, Québec

À gauche, André Farnier ; à droite, Christian Merckx

 (Ce texte de Christian Merckx sur une aquarelle d’André Farnier est tiré d’un ouvrage à paraître : Les contes de Chris et Dédé.)

Notices biographiques

Christian Merckx est né à Bruxelles, le 8 mai 1948.  Agrégé de philosophie et de psychologie, il fut tour à tour éducateur de délinquants, puis chanteur professionnel jusqu’en 1979 avec son groupe Chris et les Vagabonds.  Puis il devint agent de chanteurs.  Écrivain et poète, il publie des nouvelles, romans, recueils de poèmes et contes pour enfants.  Il écrit également des articles satyriques politiques

  André Farnier est né à Bort Les Orgues, le 19 février 1962.  Il a passé son enfance en Auvergne.  Il est venu en Dordogne avec sa feuille à dessin qui ne le quittait jamais.  Amoureux de la nature, chaque beau site du département lui offrait la possibilité de réaliser de magnifiques aquarelles ou des pastels secs.  Auteur de centaines de tableaux, il expose dans tout le département, où il est fort reconnu.  Il habite à Douchapt, près de Ribérac en Périgord Vert.

Advertisements

2 Responses to Le passage, un conte de Christian Merckx…

  1. roses57 dit :

    Bravo Christian et merci Alain pour ce beau partage et pour cette belle présentation . J’ai apprécié ce magique conte qui m’intriguait au début. Puis j’arrive au dénouement vers la fin. J’ai passé un agréable moment dans la lecture .En réalité ce passage c’est notre futur chemin profitons de la belle vie avant d’y arriver.

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :