En librairie, Lumière en terre noire d’Emmanuel Simard…

Lumière en terre noire

« Père et mère coincés dans les artères », Lumière en terre noire investit un « je » fragile, happé par une mémoirechat qui louche maykan alain gagnon francophonie défaillante; celle de l’aïeul à qui l’Alzheimer arrache tous ses souvenirs pour les plonger « dans une eau plus vieille que le soleil ». À travers lui défilent des images morcelées, un lexique familial interrompu qui interroge la notion même de filiation dans « cette forêt infatigable » de l’histoire. Emmanuel Simard parvient à livrer un hommage puissant à ceux et celles qui « s’échappent loin pour entendre la lumière qui vient », coincés dans le corps des ombres.

 Emmanuel Simard

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :