Sinon l’enfance…

Fascinant !

Poesie visuelle/Visual Poetry

PS_20150214001320

En regardant cette dictée*, parfaite, je remarque surtout la beauté de sa calligraphie, qui symbolise toute la magie  de l’enfance. Pendant qu’on s’applique à maîtriser  tous les détours et les aspérités de la calligraphie, il se passe autre chose, mais quoi   ? Le vers de Saint-John Perse me revient en mémoire :

Sinon l’enfance, qu’y avait-il alors qu’il n’y a plus?

Eloges (1911)

* La dictée est une gracieuseté de Viggo.

View original post

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :