Les apophtegmes de Jean-Pierre Vidal…

chat qui louche maykan alain gagnon francophonieApophtegmes

  1. Pour réussir dans les médias, à l’heure actuelle, il faut être d’une ignorance impériale. Ou faire modestement, et même servilement, semblant.
  1. Les États-Unis sont actuellement, et de très loin, le pays le plus dangereux de la planète parce qu’ils mènent, sous l’apparence de la candeur la plus désarmante, une politique extérieure d’un cynisme agressif. À moins que le cynisme absolu ne soit aussi, en fin de compte, une forme de candeur.
  1. Un universel refus de la pensée, une détestation forcenée et comme vindicative de tout ce qui prétend à la réflexion, à la hauteur de vue, une volonté quasi minérale de ne pas se laisser entamer par quelque doute, quelque critique, quelque vacillement que ce soit, tout cela, joint à une inculture arrogante et à un narcissisme obèse, fait de nos temps avachis le lieu de toutes les barbaries.
  1. L’âge mental précis d’un individu se mesure au type d’indifférence dont il est l’heureux bénéficiaire. Dis-moi de quoi (et de qui) tu te fous et je te dirai la distance exacte qui te sépare de ta mort. Car la mort n’est jamais que l’indifférence suprême.

 

  1. L’horizon des plaisirs convoités est toujours si vaste que leur réalisation, fût-elle totale, aurait toujours un petit côté provincial.
  1. Jamais autant de clones n’ont prétendu à une telle individualité. Jamais tant de clichés n’ont été proférés avec une telle revendication d’originalité. Jamais tant de communs ne se sont crus aussi exceptionnels. C’est que le regard nombrilique est aveugle et sourd. Il ne voit que le vœu pieux qui le suscite.
  1. Comme tout ce qui repose sur la logique du fantasme, voir c’est être sidéré et sentir se briser le discours sur cette vision dont l’urgence qu’elle provoque finit pourtant par susciter à nouveau un flux de paroles éperdues de précision.
  1. Le pire est le propre de l’homme. Ou plutôt son sale.
  1. Le rêve de tout artiste, c’est de rendre évident, irréfutable, ce qui n’a pas lieu, ce qui ne saurait avoir lieu. Mais sans la dimension directive que prend toute utopie. C’est d’ailleurs là le malentendu de l’avant-garde. On ne peut faire de l’art une armée victorieuse qui établisse enfin son empire sur le monde. Il faut que l’art n’ait même pas lieu dans l’imaginaire de l’utopie.
  1. Nul n’est censé ignorer la loi ? Et si, au contraire, c’était de cette ignorance, toujours partielle, mais d’ailleurs inévitable, que la loi tire tout son efficace. Ne sachant pas toute l’étendue de ce qui est interdit, on est naturellement conduit à la supposer plus vaste qu’elle n’est en réalité et l’on se réfrène au moindre doute.

    Notice biographique

    Écrivain, sémioticien et chercheur, Jean-Pierre Vidal est professeur émérite de l’Université du Québec à Chicoutimi où il a enseigné depuis sa fondation en 1969.  Outre des centaines d’articles dans des revues universitaireschat qui louche maykan alain gagnon francophonie québécoises et françaises, il a publié deux livres sur Alain Robbe-Grillet, trois recueils de nouvelles (Histoires cruelles et lamentables – 1991, Petites morts et autres contrariétés – 2011, et Le chat qui avait mordu Sigmund Freud – 2013), un essai en 2004 : Le labyrinthe aboli – de quelques Minotaures contemporains ainsi qu’un recueil d’aphorismes,Apophtegmes et rancœurs, aux Éditions numériques du Chat qui louche en 2012.  Jean-Pierre Vidal collabore à diverses revues culturelles et artistiques (SpiraleTangenceXYZEsseEtc,Ciel VariableZone occupée).  En plus de cette Chronique d’humeur bimensuelle, il participe occasionnellement, sous le pseudonyme de Diogène l’ancien, au blogue de Mauvaise herbe.  Depuis 2005, il est conseiller scientifique au Fonds de Recherche du Québec–Société et Culture (F.R.Q.S.C.).

    (Une invitation à visiter le jumeau du Chat Qui Louche :https://maykan2.wordpress.com/)

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :